0

#Ecole: Le harcèlement à l'école

PUBLIE DANS Ecole

 Le harcèlement peut être défini comme un enchaînement d'agissements hostiles répétés visant à affaiblir psychologiquement l'individu qui en est la victime.
Ce type de comportement peut être habituel et impliquer le statut social et physique.
Il peut s'agir de harcèlement moral, comme des insultes ou des menaces, ou d'agressions physiques chez un ou plusieurs individus parfois différenciés à cause de leur couleur de peau, religion, genre, sexualité ou autres comme les capacités physiques ou mentales.
En effet, le harcèlement peut prendre différentes formes, le bourreau de votre enfant peut utiliser divers moyens pour contraindre votre enfant quotidiennement.

Comment savoir que votre enfant est victime de harcèlement ?

Chaque enfant est unique et a sa personnalité ; toutefois certains signes devraient vous interpeller.
PARENT !vous ne devez pas prendre ce problème à la légère, le harcèlement aura forcément des répercussions sur votre enfant, à court ou à long terme.

Sur le court terme, notamment sur le plan scolaire. La chute des résultats est un signe très fréquent quand quelque chose va mal.
L’enfant peine à travailler et va à l’école à reculons. Nombreux sont les enfants harcelés qui inventent mille et une excuses pour rester chez eux : maux de ventre, maux de tête…
Des troubles de l’alimentation peuvent être remarqués ainsi que des troubles physiques. Dans les cas les plus graves, les jeunes harcelés peuvent souffrir d’épisodes dépressifs et de perte importante de poids. D’autre part, il faut savoir que la fin du harcèlement ne signifie pas la fin du mal être. Reconstruire son image après un épisode de harcèlement prend du temps et ne se fait pas du jour au lendemain. Plus le temps de harcèlement est long, plus l’enfant mettra du temps à se reconstruire.

Sur le long terme, devenus adultes, les anciens harcelés peuvent encore souffrir des violences qu’ils ont connues plus jeune. Par exemple, face à une situation professionnelle qui leur rappelle leur cadre scolaire, ces adultes peuvent perdre soudainement toute confiance en eux et redevenir le petit enfant qu’ils étaient.

Si vous pensez que votre enfant est harcelé, n’hésitez pas à vous adresser à la direction de son école
Si la direction fait la sourde oreille, n’hésitez pas à vous tourner vers l'Institut Pédagogique National (si votre enfant est en primaire ou au collége).
Il est vrai que les établissements scolaires doivent faire un travail de fond avec l’enfant harcelé, mais aussi avec l’enfant harceleur. Une punition ne suffit pas ! La mission des enseignants est de faire comprendre aux enfants harceleurs que ces violences, qu’elles soient physiques ou verbales, ont de graves conséquences.
D’autre part, il faut encourager les enfants à ne pas laisser seul un de leurs camarades en détresse. Il ne s’agit pas là de leur demander de dénoncer le harceleur, mais au contraire, d’alerter les enseignants de la situation de la victime pour mieux l’aider. S’ils voient dans leur école un enfant harcelé, il est important, pour son bien, d’en parler.

Nous devons nous mobiliser pour lutter contre le harcèlement dès les petites classes.

Publié le : 2018-01-09
Source : magicmaman
Commentaire(s) :
CATEGORIE :
Culture et Loisir
Ecole
Education
Famille
Nutrition
Psychologie
Sante
Scientia
 
DERNIERES PUBLICATIONS :
#Education : Apprendre à son enfant à s’habiller seul
#Education : les parents surprotecteurs
#École : Votre enfant fait des fautes d’orthographe
 
 
© 2016 Scientia. Tous droits réservés | FAQ | Mention légale